Un projet emblématique en Île-de-France

  • Maître d'ouvrage AIRBORN PARTNERS
  • Maître d'oeuvre ARTKANSAS
  • Architecte ARTKANSAS
  • Surface 47 600 m²

L’extension du hub de Roissy-Charles de Gaulle se compose d’un bâtiment de 47 600 m² qui accueille un système de tri de colis et des bureaux. Cette extension a été signée via un bail en l’état futur d’achèvement (BEFA) et parallèlement, un bail à construction (BAC) portant sur le foncier de cette opération a été régularisé avec Aéroports De Paris.

Le groupe international Federal Express Corporate (FedEx) a confié au Groupe Essor et à Cofinance, réunis au sein de la structure Airborn SAS, la conception et la réalisation de l’extension de son Hub logistique de Roissy – CDG, l’un des plus grands hubs de FedEx en dehors des États-Unis. Cette opération s’est révélée particulièrement complexe, notamment du fait de son emplacement (terrain exigu, en bordure des pistes de l’Aéroport de Roissy-CDG, en extension d’un site occupé et en exploitation), de sa destination (accueil d’un process industriel interdisant l’emploi de poteaux intermédiaires…) de l’intégration en cours de chantier des contraintes inhérentes au système de tri et à son évolution, et du calendrier général de réalisation. Le bâtiment « V » affiche des proportions impressionnantes : 270 m de long, des poutres treillis de 70 m portant sur toute la largeur du bâtiment et évitant la pose de poteaux intermédiaires, plus de 6 000 tonnes d’acier, près de 400 pieux d’une profondeur variant de 12 à 20 m. Il développe près de 48 000 m² de surface de plancher réparties entre exploitation et bureaux, et accueille un système de tri automatisé de pointe augmentant la capacité de tri de 46%, grâce notamment à un dispositif innovant de traitement des colis volumineux. Le bâtiment « V » abrite également une vigie, posée en porte à faux à 10 m au-dessus des pistes, permettant à l’exploitant d’assurer lui-même la gestion du trafic et du stationnement de ses avions. L’ensemble du projet a été conçu et réalisé sous maquette numérique BIM, permettant l’identification et la résolution des conflits entre le bâtiment, les mezzanines réalisées par Essor et les éléments de process installés par l’exploitant.

Le chantier a démarré mi-2017 suite à une période de travaux préparatoires consistant à dévoyer les réseaux d’Aéroports de Paris présents sur l’emprise du projet et à confiner la zone de travaux en « zone publique » le temps du chantier. L’opération a été livrée fin avril 2019. Cette livraison est ainsi intervenue 20 ans après l’implantation du Hub logistique de FedEx sur l’Aéroport de Roissy CDG et 10 ans après une première extension significative du site. L’opération s’inscrit dans le cadre de la signature d’un Bail à Construction (BAC) avec Aéroports de Paris (ADP) et d’un Bail en Etat de Futur Achèvement (BEFA) avec FedEx. La conception et la maîtrise d’oeuvre du projet ont été confiées à l’agence d’architecture Artkansas; Essor Développement assurant la réalisation de l’opération dans le cadre d’un Contrat de Promotion Immobilière (CPI). De plus, FedEx a pu installer progressivement son process industriel avec son intégrateur grâce à 5 mises à disposition anticipées successives, préalables à la livraison du bâtiment, dans le respect du planning imposé par l’exploitant. Enfin, le projet fait l’objet d’une double certification HQE et BREEAM, démarche pour laquelle Essor ACE a assuré une mission d’AMO. Cette opération particulièrement emblématique reflète la capacité d’Essor et de Cofinance à mener à bien des projets d’envergure et atypiques, réclamant la mobilisation d’énergies et expertises multiples, pour la satisfaction de nos clients et le bien-être de leurs collaborateurs.

Pour David Pouyanne, Président-fondateur du Groupe Essor, il s’agit de notre première réalisation emblématique en Île-de-France. Ce projet démontre notre capacité à développer des opérations complexes en immobilier d’entreprises et la mise en place de solutions d’investissement innovantes pour nos clients.
Pour Benoit Prat-Stanford, Président de Cofinance, cette opération s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement de Cofinance capable de se positionner sur des projets d’envergure et atypiques, fédérant plusieurs intervenants sur une même opération.